Le pape François critique la « culture du rejet » et les « tentations populistes » dans le monde – Préoccupé par la crise démocratique

Le pape François fustige la "culture du rejet" et les "tentations populistes" dans le monde
Le souverain pontife s'est inquiété, dimanche, d'une "crise de la démocratie".

Le chef religieux a exprimé son inquiétude dimanche concernant l’existence d’une « crise de la démocratie ».

Le Pape François critique l’état de la démocratie dans le monde actuel

Le Pape François a déploré la « culture du rejet » et les « tentations idéologiques et populistes » dimanche 7 juillet, lors d’un discours devant un millier de personnes à Trieste (Italie). Sans mentionner de pays spécifiques, le pontife a mis en garde contre « les idéologies ». Elles sont « séduisantes », mais « vous amènent à renier », a-t-il estimé.

Avant les élections européennes, des évêques de plusieurs pays avaient déjà exprimé leur préoccupation concernant l’augmentation du populisme et du nationalisme en Europe, tandis que l’extrême droite est déjà au pouvoir en Italie, en Hongrie et aux Pays-Bas.

« Des polarisations qui appauvrissent »

Le chef des 1,3 milliard de catholiques a également exprimé son inquiétude devant l’augmentation de l’abstention dans le monde. Jorge Bergoglio a exhorté à « s’éloigner des polarisations qui appauvrissent » et a énuméré les obstacles à la démocratie : la « corruption et l’illégalité », le « pouvoir autoréférentiel », l’exclusion sociale, la marginalisation et l’indifférence.

« La culture du rejet dessine une ville où il n’y a pas de place pour les pauvres, les enfants à naître, les personnes vulnérables, les malades, les enfants, les femmes, les jeunes », a déploré le pape, exhortant à promouvoir la participation citoyenne dès l’enfance.

Source de l’article : Francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *